Un enfant de moins de 5 ans meurt chaque minute en RDC, Dr Jean Fidèle Ilunga explique pourquoi

Dans la moustiquaire, un enfant victime de paludisme reçoit des soins dans un hopital à Kinshasa. Radio Okapi/ Ph. John Bompengo

En République démocratique du Congo (RDC), un enfant de moins de cinq ans meurt à chaque minute et 540 mille décèdent par an, selon les enquêtes nationales de 2010. Parmi les provinces qui ont un taux élevé de mortalité infantile, le Maniema vient entête, suivi du Katanga et de l’Equateur.

Le taux élevé de mortalité infantile est dû au fait que la population congolaise ne s’est pas encore approprié suffisamment des gestes simples qui peuvent aider l’enfant à survivre pour longtemps, a expliqué le docteur Jean Fidèle Ilunga, coordonateur national de stratégies de prise en charge intégrée des maladies de l’enfant.

Parmi ces gestes, il a cité notamment :

  • la vaccination de l’enfant avant son premier anniversaire
  • l’utilisation de la moustiquaire imprégnée
  • le lavage des mains avec du savon
  • l’allaitement exclusif du nouveau-né jusqu’à l’âge de six mois 

Dr Jean Fidèle Ilunga s’entretient avec Nadine Fula Nsimba.

Ecoutez:

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
Elections (65)
élection (63)
FARDC (45)
Beni (43)
Monusco (39)
Opposition (32)
ADF (30)
Vclub (27)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (20)
Linafoot (20)