Martin Kobler: «Il faut vraiment reprendre la coopération avec les FARDC»

Première rencontre entre Martin Kobler (gauche), nouveau chef de la Monusco, et Joseph Kabila, le chef d’Etat congolais, mardi 27 août au Palais du peule à Kinshasa. Ph. Monusco/Myriam Asmani

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu en RDC s’est entretenu, jeudi 7 mai à Goma, avec les organisations de la société civile du Nord-Kivu sur les élections et l’insécurité quasi généralisée dans cette province.

Invité de Radio Okapi ce matin, Martin Kobler a préconisé la reprise de la coopération entre la Monusco et les FARDC pour neutraliser les rebelles ougandais de l’ADF qui écument le territoire de Beni (Nord-Kivu).

«Il faut vraiment reprendre la coopération avec les FARDC parce que c’est l’unité qui fait la force. La main dans la main contre les groupes armés pour les neutraliser», a affirmé le patron de la Monusco.

Martin Kobler répond aux questions de Gabriel Wamenia.

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner