Grève à la SNCC au Katanga

Inauguration de neuf locomotives de la SNCC par le Premier ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon, à Lubumbashi (Katanga)

Depuis plus de trois mois, les agents de la Société nationale de chemin de fer du Congo (Sncc) au Katanga sont en grève. En toile de fond, le paiement des arriérées de 5 mois de salaires sur les 78 réclamés. Cette énième grève intervient après que le gouvernement ait doté l’entreprise de 4 locomotives diesel au mois de novembre dernier. L’objectif est d’arriver à 45 locomotives diesel d’ici 2015 pour relancer les activités de la SNCC.

-Que proposez-vous pour faire face aux revendications des agents ?

-Quel regard avez-vous sur cette politique de relance des activités de la SNCC initiée par le gouvernement ?

 

Fichier audio : téléchargez Flash pour écouter.

Thème du vendredi 28 février 2014

 

Kinshasa a célébré mardi 25 février une journée dénommée « Blanc ébène » pour valoriser les albinos qui sont souvent victimes de stigmatisation dans plusieurs pays d’Afrique et notamment en RDC. Initi par la fondation Mwimba Texas et soutenu par la fondation Gertler, «Blanc ébène » est appuyé par le chanteur Salif Keita et de la photographe belge Patricia Willocq. Pour la fondation Muimba Texas il est temps de favoriser un accès égal à l’éducation et l’intégration des enfants albinos sans discrimination dans la société.

Ceci relance le débat sur la prise en charge des personnes vulnérables en RDC.

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner