Loi sur les violences sexuelles, la population de Mungembe sensibilisée

Après l’exposé qui a porté surtout sur la différence entre l’adultère, le mariage précoce  et les violences sexuelles, la population a émis le vœu de voir  ce genre  de sensibilisation  s’organiser régulièrement,  à leur profit.

C’est la  première séance organisée par l’ONG Caddhom et la clinique juridique de Shabunda, à l’intention des notables, des chefs coutumiers, des femmes, des leaders locaux, de  l’autorité policière  et politico administrative.

Elle s’est tenue précisément à Mungembe et  Kalipa, en groupement Bagabo au sud de Shabunda centre.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner