Mbandaka: 3 militaires FARDC accusés de meurtre de deux personnes

Trois militaires FARDC ont comparu, lundi, devant le tribunal militaire siégeant en audience foraine à Bolenge, à 9 Kilomètres du centre-ville de Mbandaka, dans la province de l’Equateur.

Ils sont accusés d’avoir tué deux personnes, dont une femme enceinte, et blessé grièvement deux autres.

Ils auraient tiré à bout portant sur les villageois pendant qu’ils étaient à la poursuite des insurgés se réclamant du Mouvement de Libération Indépendante des Alliés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner