Exploitation des ressources naturelles aux Grands Lacs, les experts recommandent la transparence

Les entreprises qui exploitent les ressources naturelles doivent publier ce qu’elles payent à l’Etat. Cette recommandation émerge de la conférence sur l’exploitation illégale des ressources naturelles et les droits économiques, sociaux et culturels en RDC. Des assises clôturées mercredi 18 août à Kinshasa.

“Il faudrait que cinq autres pays puissent arriver à adopter les principes d’Initiative sur la transparence des industries extractives (ITIE)”, a aussi déclaré, sans les citer, le chef de bureau RDC de l’ONG Observatoire des ressources naturelles en Afrique australe.

Les recommandations de cette conférence vont être soumises aux chefs d’Etat de la région des Grands Lacs qui vont se réunir au mois de novembre 2010 à Kinshasa.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner