Kinshasa: 60 militaires des FARDC formés sur l’évacuation sanitaire aérienne

Soixante éléments issus de cinq compagnies de l’Unité médicale intervention rapide (Umir), ont bénéficié, vendredi 29 avril, d’une formation et d’un entraînement dans le domaine d’évacuation sanitaire aérienne au centre supérieur militaire de Kinshasa. 

L’évacuation sanitaire aérienne consiste en la mise en condition médicale des patients au sol avant leur embarquement dans un avion ou un hélicoptère, a expliqué le médecin directeur général du service de santé des forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC), le colonel Kabana. 

A l’issue de cette formation d’échanges entre les médecins congolais et les américains, le colonel Kabana pense que cette unité va beaucoup apprendre de l’armée américaine: 

«L’Unité médicale d’intervention rapide des FARDC a été créée pour deux missions: l’appui aux unités médicale et secourir la population en cas de catastrophe. Dans ces deux cas, il faut toujours évacuer parfois à longue distance. Tout ça, c’est une technique, c’est une science, c’est un management. Ça s’apprend.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner