Crash de Kisangani: la VSV charge le gouvernement

La Voix des sans voix (VSV) pour les droits de l’homme rend le gouvernement responsable du crash d’un avion de la compagne Hewa Bora qui s’est produit vendredi 8 juillet dernier à l’aéroport Bangoka de Kisangani, en Province Orientale.

Dans un ommuniqué publié mardi 12 à Kinshasa, cette ONG s’inquiète du fait qu’il n’y ait pas des dispositions prises en amont pour éviter des crashs à répétition en République Démocratique du Congo.

Aucune compagnie d’aviation congolaise n’est assurée par la Sonas, déplore la VSV qui demande ainsi au gouvernement congolais d’indemniser toutes les familles des victimes, d’assister les blessés jusqu’au bout et de contrôler tous les appareils qui survolent le ciel congolais.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner