Equateur: plaidoyer pour la réhabilitation des infrastructures de l’enseignement maternel

Les participants à l’atelier provincial sur la politique nationale de développement de la petite enfance ont recommandé notamment la réhabilitation des infrastructures de base pour une prise en charge efficiente des jeunes enfants. Ils l’ont annoncé, dimanche 24 juillet, à l’issue de trois jours de travaux à Mbandaka.

La réhabilitation des infrastructures de prise en charge des enfants âgés de zéro à 8 ans doit cependant aller de paire avec la formation des éducatrices de la petite enfance.

L’inspectrice principale de l’enseignement maternel à l’EPSP/Equateur I et facilitatrice de cet atelier, Léocardie-Euphrasie Azebaso, explique:

«Nous devons, par exemple, créer des centres de formation et orienter les enfants vers les écoles maternelles. Il faut d’abord former les éducatrices, qui [devront s’occuper de] l’encadrement de ces enfants.»

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner