Assemblée nationale : les ministres, vice ministres et gouverneurs ont huit jours pour démissionner

L’Assemblée nationale a validé mardi 28 février à Kinshasa le mandat de plus de 400 députés proclamés par la Commission électorale nationale indépendante (Ceni) à l’issue des élections législatives du 28 novembre dernier. Le bureau de la chambre basse du Parlement a donné huit jours aux ministres, vice ministres et gouverneurs de province pour faire le choix entre leur siége au Parlement ou leur fonction au sein de l’exécutif.

Le député Julien Paluku, élu de Lubero, doit choisir entre son poste de gouverneur du Nord Kivu et son siège au Parlement. Il estime que ce choix devrait être fait « avant la fin de la semaine ».

Selon la loi, a-t-il expliqué, « les députés qui ne se seront pas prononcé auront automatiquement renoncé à leur mandat ».

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner