Equateur: les gardes de l’ICCN accusés d’imposer de lourdes taxes aux pêcheurs de Lukolela

Le député provincial Alexis Nkumu Isangola a accusé, mercredi 8 juillet, les gardiens de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) affectés dans la réserve naturelle de Tumba- Idima dans le territoire de Lukolela (Equateur), d’imposer de lourdes taxes aux pêcheurs et de torturer les chasseurs.

«Une fois surpris par les gardiens de l’ICCN avec un morceau de viande ou un crâne  ou plutôt avec toute sorte de lances de chasse, les habitants sont torturés à outrance au point que ces gardiens finissent par leur infliger des amendes colossales. Pour que les gens puissent accéder à la pêche, ils leur font payer des prix hors de leur portée», déclare le député Alexis Nkumu expliquant que cette situation entraîne la rareté de la viande sur le marché.

Pour sa part, le directeur provincial de l’ICCN/Equateur, Didier Bolamba, a rappelé que cette réserve, créée en 2008, «a été bel et bien concédée par la population elle-même pour son propre intérêt. D’où la nécessité de sa protection ».

Il a toutefois désapprouvé toute forme de tracasserie sur la population locale. Il a promis d’instruire ses agents afin de multiplier la sensibilisation sur l’importance de cette réserve pour la communauté.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (169)
Ebola (62)
FARDC (51)
Ceni (30)
Kinshasa (30)
FCC (29)
Unpc (28)
Beni (28)
Corruption (26)
UDPS (26)
Sécurité (21)
Monusco (21)
Butembo (21)
élection (19)
Police (19)
Maï-Maï (18)