Ituri : les pétroliers protestent contre le recouvrement forcé d’une redevance de l’OCC

Une pénurie de carburant frappe depuis trois jours le district de l’Ituri, après que toutes les stations services ont fermé leurs portes. Les importateurs de produits pétroliers protestent contre le recouvrement forcé de la redevance de l’Office congolais de contrôle (OCC), qu’ils jugent illégale.

Depuis une semaine, l’OCC bloque plus de cinquante camions citernes aux frontières d’Aru et de Mahagi, exigeant le paiement de cette redevance.

Les pétroliers refusent de payer cette redevance de l’OCC parce qu’elle n’est pas reprise, selon eux, dans la structure des prix émise par le ministère de l’Economie.

Entre-temps, sur le marché, le litre d’essence est passé de 1 800 à 2 800 francs congolais (de 2 à 3 dollars américains) chez les revendeurs informels communément appelés Kadhafi, provoquant aussi la hausse des prix des courses à moto.

Le chef de division provinciale de l’énergie et le chef d’agence de l’OCC/Ituri sont en mission à Aru pour se rendre compte de la situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (101)
RDC (101)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (41)
Beni (31)
Monusco (29)
MLC (25)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)