Katanga: l’ONG ACIDH forme les habitants du village de Kawama sur les droits humains

L’ONG Action contre l’impunité des droits humains (ACIDH) a clôturé, vendredi 1 février, une formation sur les notions élémentaires de droit de l’homme en faveur des habitants du village de Kawana, à 20 km de Lubumbashi. La population de ce village du  Katanga ont vu plus de cinq cents de leurs maisons brûlées par une entreprise minière. Celle-ci les accusait de vol des minerais.

Toutes les démarches de la communauté pour obtenir réparation n’ont pas abouti. Le formateur Jean-Claude Amisi a expliqué que cette session visait à apporter à la population des moyens de réagir devant ce cas précis.

« La communauté elle-même peut documenter un cas, choisir des personnes cibles, ainsi que les canaux de communication pour faire entendre leurs voix. [Les habitants] peuvent aussi compter sur l’aide  de l’ACIDH », a-t-il souligné.

Au cours de ce séminaire, l’ACIDH a aussi appris aux communautés locales vivant dans une zone minière des notions sur la responsabilité sociale des entreprises minières.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner