Equateur: 20 cas de viols des filles mineures enregistrés à Dongo en 2 semaines, selon une ONG

Me Jean-François Kaleta de l’ONG Centre de formation internationale en droits humains, a révélé, jeudi 7 février, que vingt filles mineures ont été violées, en deux semaines, à Dongo dans le district du Sud Ubangui (Equateur). Cet activiste des droits de l’homme a livré ce chiffre au retour d’une mission de deux semaines dans cette localité de plus de 40 000 personnes.

La même source révèle notamment le cas d’une fille de 13 ans qui a été droguée puis violée par un infirmier au centre de santé de Dongo. L’infirmier aurait réussi à s’évader du cachot de la police où il était détenu.

Me Jean-François Kaleta affirme que la police de Dongo manque de moyens pour acheminer les auteurs des violences sexuelles jusqu’à Gemena où ils doivent être jugés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (171)
Ebola (63)
FARDC (49)
FCC (30)
Beni (29)
Ceni (29)
Kinshasa (28)
Unpc (27)
UDPS (25)
Corruption (23)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (19)
CSAC (18)
Maï-Maï (18)