Kikwit: la police arrête un présumé voleur d’enfants

Le commissaire du sous-commissariat de Kakoy à Kikwit (Bandundu) a arrêté, il y a quelques jours, un présumé voleur d’enfants. Ce dernier est gardé au cachot du bureau secondaire de Bulungu à Kikwit 4 en attendant son transfert au parquet de grande instance de Bulungu.

Le commissaire du sous-commissariat de Kakoy à Kikwit a remis un des enfants volés à ses parents.

Cet officier de la police congolaise dit avoir récupéré un deuxième enfant, âgé de 14 ans, qui aurait été volé, il y a 5 ans, au Marché de la Liberté dans la commune de Masina à Kinshasa.

Selon ce commissaire, l’enfant qu’il garde dit être le fils d’un militaire qui travaille à auditorat de la garnison de Matete à Kinshasa.

L’enfant a affirmé aux policiers qu’il était devenu un esclave sexuel depuis son kidnapping.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner