Province Orientale: le paludisme fait près de 50 morts à Weto en un mois

Le paludisme progresse dans certains villages de l’aire de santé Weko, dans le territoire d’Isangi situé à plus de 150 km à l’ouest de Kisangani. A l’issue de l’évaluation faite lundi 11 février à Isangi, la division provinciale de la santé, le district sanitaire de la Tshopo Lomami et une délégation de l’OMS ont dénombré 48 décès sur plus de 980 cas de paludisme enregistrés depuis le mois de janvier à Weto.

«Pour l’instant la maladie touche le village Yambau situé à 5 km de Weko », a indiqué Dr Cyprien Loseya, médecin chef du district sanitaire de la Tshopo Lomami. Le nombre élevé de malades enregistrés dans cette aire se justifient par le fait que les centres de santé n’ont pas suffisamment communiqué sur la présence de la maladie au sein de la communauté.

Pour Dr Cyprien Loseya, il faut renforcer la surveillance des maladies dans tout le district pour détecter les nouveaux cas à temps.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner