Nord-Kivu: 3 personnes tuées à Ndondo en moins d’une semaine

En moins d’une semaine, trois personnes ont été tuées par des inconnus à Ndondo, village situé à environ 75 km au Nord-Ouest de Goma dans le territoire de Masisi. Le dernier cas en date concerne un homme qui a été égorgé jeudi soir. Ces tueries font monter des tentions entre différentes communautés locales, selon la société civile Kitshanga.

Les habitants des Ndondo du groupement Bashali Mokoto, principalement de la communauté Hutu,  affirment avoir été victimes de tortures, viols et assassinats.

La société civile indique que cette situation prend l’allure d’un conflit inter ethnique et nécessite une résolution pacifique avant que le pire n’arrive. Elle en appelle à un dialogue social.

Pour sa part, le commandant de la police à Kitshanga pointe du doit les différents groupes armés éparpillés dans cette zone, ajoutant que cette situation est à la base de nombreux déplacements de la population.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner