Kinshasa : le verdict de l’affaire de démolition des maisons au quartier Basoko attendu dans 8 jours

L’affaire qui oppose le commandant de la Police dans le district de Lukunga, le Colonel Célestin Kanyama et le gouverneur de Kinshasa, André Kimbuta d’un coté, aux victimes de destruction des maisons érigées le long de la voie ferrée de l’autre, a été prise en délibéré jeudi 21 mars. Après avoir suivi les plaidoiries des différentes parties, le Tribunal de grande instance de la Gombe a annoncé que le jugement sera rendu dans huit jours.

Le ministère public a demandé au Colonel Kanyama d’assumer la destruction qualifiée de méchante. La police aurait détruit les maisons situées jusqu’à 14 mètres du rail alors qu’elle ne devait détruire que les maisons situées à 7 mètres du rail.

Les avocats des plaignants [trois familles NDLR] plaident pour une indemnisation des victimes à auteur de 700 000 dollars américains pour les bâtiments démolis et 50 000 USD pour les bijoux emportés et le mobilier détruit. En effet, l’une des victimes, l’ancienne députée nationale, Elysée Dimandja avait déclaré que sa maison avait été rasée, ses biens meubles cassés et ses bijoux emportés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner