Panique à Lubumbashi à la suite de l’arrivée des miliciens «Bakata Katanga»

Des coups de feu ont été entendus à hauteur de la commune Rwashi et Kapemba de Lubumbashi, ce samedi 23 mars. Ils seraient tirés par des  Maï-Maï du groupe dénommé «Bakata Katanga»,  arrivés ce matin dans la ville par la commune de la Rwashi.

Les miliciens sont armés de flèches, lance-roquettes, armes Ak. Ils sont accompagnés de  plusieurs femmes et enfants et leur nombre peut atteindre les 450, indique la Police nationale congolaise (PNC).

Toujours selon la police, ces miliciens sont venus se rendre. Il y a quelques minutes, ces derniers venaient d’arriver au quartier général de la Monusco/Lubumbashi. Les raisons de leur  présence à la Monussco ne sont pas encore connues.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner