Equateur : la police dit avoir arrêté un ex-élément du M23 à Ikela

La police du territoire d’Ikela (province de l’Equateur) dit avoir arrêté le week-end dernier un homme qui déclare avoir appartenu au mouvement rebelle du M23. Cet homme et ses huit compagnons d’armes, tous originaires de l’Equateur, ont décidé de regagner leur province d’origine et reprendre leurs activités de pêche après les dissensions apparues dans ce mouvement rebelle en mars dernier, indique la police.

Ce déserteur originaire de Monkoto dit avoir appartenu avant au groupe des insurgés qui ont attaqué la province de l’Equateur en 2009 et 2010, avant d’intégrer le Mouvement du 23 Mars. De Goma où il se trouvait, il affirme avoir rejoint l’Equateur à pied. La police a ouvert une enquête sur ces allégations

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner