Equateur: un commandant de la police interpellé pour violation des droits de l’homme à Bolomba

L’auditorat militaire de la garnison de Mbandaka (Equateur) a interpellé, depuis quelques jours, le commandant du commissariat de la police du territoire de Bolomba. Il est rappelé à, Mbandaka après que ses policiers eurent commis  des violations des droits.

L’auditorat militaire a également arrêté cinq autres policiers de Bolomba et il les a transférés à Mbandaka, chef-lieu de la province, pour les mêmes faits.

La population de Bolomba accuse la police notamment d’exactions, des violences sexuelles, et de plusieurs cas de tortures.

Une équipe conjointe des Nations unies et de l’auditorat militaire de Mbandaka a séjourné, cette semaine, à Bolomba pour s’enquérir de la situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner