Katanga : un député accuse les FARDC d’imposer des droits de passage à la population

Le député provincial Marcel Lehu accuse les Forces armées congolaises (FARDC) déployées dans le territoire de Kanyama, à près de 800 Km de Lubumbashi (Katanga), de rançonner la population de ce secteur. L’élu de ce territoire explique que ces militaires ont érigé des barrières où ils exigent des passants le paiement d’un droit de passage.

Marcel Lehu affirme avoir contacté à ce propos le Vice-Premier ministre et ministre de la défense, Alexandre Luba Ntambo, ainsi que les autorités du Katanga, en vain.

Le député demande le renforcement de la police nationale en moyen matériel et humain afin de faire partir ces militaires.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner