Katanga: le personnel de santé de Kongolo dénonce des retenues sur leurs primes de risque

Le personnel de la zone de santé de Kongolo au Katanga a accusé mercredi 10 juillet le Syndicat des Cadres et agents des services de santé (Syncass) d’opérer des retenues exorbitantes sur leur prime de risque. Les responsables de cette organisation ont rejeté ces accusations, incriminant à leur tour le Gouvernement.

Pour les agents de la zone de santé de Kongolo, la retenue sur la prime de risque est passée depuis le mois d’avril dernier à près de 4 000 francs congolais (4.3 Usd), alors qu’ils étaient habitués à une retenue de 700 francs seulement (0,8 USD).

De son côté, le Syncass a accusé le Gouvernement d’envoyer depuis trois mois, une enveloppe avec un déficit de plus de 2 millions de francs congolais (2 170 USD).

Le désagrément concerne, selon le secrétaire du Syncass/Tanganika Muzaz Kafund, uniquement le professionnel de santé. «Nous avons un déficit de 243 000 francs congolais. Sur l’enveloppe qui arrive de 11 millions, nous avons reçu seulement 8 115 000. Voilà, on n’est pas la cause», a-t-il indiqué

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner