Les activités reprennent à Beni

Les activités ont repris jeudi 22 août dans la ville de Beni, à 350 km au Nord de Goma (Nord-Kivu), après deux journées «ville-morte» à l’appel de la société civile locale. Les boutiques, magasins, banques, petits commerces et stations-services ont rouvert. La société civile vise de Beni veut, par ces journées « ville-morte», pousser la Brigade d’intervention de l’Onu à traquer les groupes arms qui écument le Nord-Kivu.

Le président de la société civile de Beni, Gilbert Kambale a annoncé jeudi la planification d’autres actions. Selon lui, les groupes armés sont à la base de l’insécurité et de la souffrance des  populations civiles dans les territoires de Rutshuru, Beni et Lubero.

Avant ces journées “ville-morte”, la société civile du territoire de Beni avait appelé, en juillet dernier, les commerçants à la désobéissance fiscale pour protester contre le régain d’insécurité dans cette contrée.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner