Concertations nationales: les laïcs catholiques posent des préalables

Le Conseil de l’apostolat des laïcs catholiques du Congo (CALCC) craint que les concertations nationales n’aboutissent pas à la cohésion nationale qu’elles visent. Dans un communiqué publié lundi 2 septembre à Kinshasa, le CALCC a dénoncé le déséquilibre dans la répartition des quotas, le manque de transparence et d’objectivité dans la désignation des participants, le refus de rendre les décisions obligatoires et opposables à tous.

Les laïcs catholiques réclament notamment que le quota qui leur est réservé soit revu à la hausse. Ils estiment que l’église catholique est une force sociale qui regroupe davantage des fidèles que des associations qui ne comptent qu’une centaine de membres.

«Certains préalables  n’étant pas réunis, ces assises ne seront pas un véritable espace de dialogue ouvert et franc et risque d’être une simple consultation», affirme Vincent Kekolemba, porte-parole de l’ASBL CALCC.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (168)
Ebola (62)
FARDC (49)
Ceni (31)
Kinshasa (29)
Beni (29)
FCC (28)
Unpc (26)
UDPS (25)
Corruption (24)
Monusco (22)
Sécurité (21)
Butembo (21)
élection (20)
Goma (20)
Yumbi (19)