Province Orientale: les FARDC arrêtent 10 bandits armés à Kisangani

L’état-major de la 9è région militaire a arrêté, mercredi 4 septembre, dix bandits, auteurs présumés de l’insécurité au quartier Batiambale dans la commune de Makiso, à Kisangani (Province Orientale). L’âge de ces présumés bandits varie entre 20 et 35 ans. Selon le commandant de la 9è région militaire, Jean-Claude Kifwa, les plus âgés ont été arrêtés avant-hier et ces derniers ont même aidé la police à retrouver leurs complices.

L’un des bandits toujours en cavale détiendrait des armes de guerre que le groupe utilisait dans ses opérations.

Les prévenus ont été transférés à l’auditorat militaire de garnison de Kisangani qui les poursuit pour vol, viol, violence et extorsion. Ils avaient contribué à recrudescence de l’insécurité à Batiambale ces trois dernières semaines.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner