Katanga: les policiers accusés de rançonner la population à Kabongo

Les policiers sont accusés de rançonner, depuis plusieurs jours, la population sur les routes allant de Kabongo vers d’autres localités (Katanga). Selon la société civile locale, ces hommes en uniforme ont érigé  des barrières, où ils exigent les montants de 500 FC (0,5 dollars américain), 100FC (1,1 dollars américains) voire 2 500 FC (2,5 USD) aux paysans qui reviennent des champs.

Le  président de cette organisation citoyenne, Sébastien  Mutombo Makassa, appelle le gouvernement à prendre toutes ses responsabilités pour mettre fin à cette tracasserie.

Contacté, le commandant de la police du territoire de Kabongo, Alexis Kaung, condamne ces actes mais indique toutefois que ca fait trois mois que les policiers du territoire de Kabongo  ne sont pas payés.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner