Nord-Kivu: tension à Miriki suite au meurtre d’un défenseur des droits de l’homme

Une vive tension a été observée, mercredi 25 septembre, dans la localité de Miriki, à environ 190 km au Sud de Butembo (Nord-Kivu), après la découverte du corps de Mokili Muhima, un défenseur des droits de l’homme. Les habitants sont descendus dans la rue pour protester contre cet assassinat mais ils ont été empêchés de manifester par les rebelles des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) qui contrôlent cette contrée.

Selon la société civile de Lubero, Mokili Muhima, enlevé il y a une semaine par des présumés FDLR, a été retrouvé mort à Lusowa, une localité voisine de Miriki.

Certaines sources déplorent également la disparition, depuis samedi dernier, d’un autre activiste des droits de l’homme, Stéphane Muhueruki.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner