Katanga : les FARDC détiennent 4 personnes soupçonnées d’être des miliciens Maï-Maï

Quatre personnes sont détenues depuis trois jours par la 6e région militaire des Forces armées de la RDC (FARDC) à Lubumbashi, dans le Katanga. L’armée soupçonne ces hommes arrêtés durant les affrontements  entre l’armée et des Maï-Maï d’être des miliciens. Selon la 6e région militaire, les éléments du 811e régiment des FARDC se sont rendus à Kasabamba et Kitando afin d’y déloger des miliciens Maï-Maï. La même source indique qu’au cours des affrontements qui s’en sont suivis, plusieurs miliciens ont été tués, d’autres capturés. D’autres encore auraient pris la fuite.

C’est dans ce contexte qu’un camion transportant des sacs de cossettes de manioc, des vélos, des chèvres et des passagers a été intercepté.  Plusieurs passagers se sont enfuis sans rien demander. Les militaires ont mis la main sur quatre passagers puis saisi le camion.

Les responsables de la région militaire ont invité le propriétaire du camion à expliquer comment celui-ci s’est retrouvé dans ces zones opérationnelles en ce moment-là.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner