RDC-Angola: les chefs coutumiers veulent participer à la délimitation des frontières maritimes

Les chefs traditionnels souhaitent prendre part aux discussions sur l’exploitation du pétrole dans une zone maritime frontalière entre la RDC et L’Angola. La délimitation de cette zone est à l’origine de multiples désaccords entre les deux pays. Ces autorités coutumières se sont exprimées le mercredi 6 novembre au cours d’un atelier sous-régional organisé à Moanda sur l’exploitation pétrolière transfrontalière entre la RDC et l’Angola.

Selon le représentant des chefs traditionnels de l’Angola, Francisco Tunga Alberto, les chefs de terre maitrisent bien les limites frontalières. Ils ont estimé que leur expérience aiderait les gouvernements de deux pays à consolider les liens de collaboration.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)