Katanga : deux morts à la prison de Manono

Deux détenus de la prison centrale de Manono (Katanga) ont succombé, mercredi 1er janvier, des suites de la diarrhée à l’hôpital de référence de ce territoire. Cinq autres détenus souffrant de la même maladie admis dans cet hôpital se sont évadés faute de surveillance policière. Ces informations ont été confirmées par le commissaire de district du Tanganyika qui a visité cette prison lundi 30 décembre avec une délégation de la Monusco à Kalemie.

 La Monusco qui a maintes fois déploré les conditions de détention des personnes à Manono indique avoir déclenché le processus de construction d’une nouvelle prison, et cela en partenariat avec le gouvernement provincial du Katanga et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés. L’actuelle prison de Manono est un vieux garage abandonné.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner