Kinshasa: plaidoyer pour la mise en place de la CNDH

Le Comité national de suivi des stratégies nationales de protection des défenseurs des droits humains a dénoncé lundi 14 mars la léthargie et le manque de volonté politique pour l’adoption des lois concernant les défenseurs des droits de l’homme. Au cours d’une matinée d’information au centre Carter à Kinshasa, ce regroupement d’ONG a fait un état des lieux de la loi portant protection des défenseurs des droits humains, la loi organique du barreau ainsi que le processus de mise en place de la Commission nationale des droits de l’homme (CNDH).

« La loi portant création de la CNDH, elle a déjà une année. Mais, la CNDH n’est toujours pas mise en place [...] La thématique ONGDH a établi qu’il y a avait neuf candidats et que l’Assemblée nationale devait jouer son rôle pour mettre en place la CNDH », a déclaré le secrétaire exécutif de la Ligue des électeurs, Me Syvain Lumu.

Il a dénoncé le manque de volonté politique. «Il me semble que cette léthargie ne peut être lue autrement que comme un manque de volonté. [...] L’entité de liaison [entre les ONG et l’Assemblée nationale] est un mécanisme inefficace», a-t-il poursuivi.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner