Equateur: vive tension entre Kunda et Mbanza malgré la réconciliation

La tension est remontée entre les Kunda et Mbanza dans le territoire de Budjala, dans la province de l’Equateur, 40 jours après la signature d’un acte de réconciliation entre les deux communautés. Les Mbanza accusent les Kunda du village Tomba d’être à la base de la disparition de l’un de leurs. Les Kunda, de leur côté, exigent le départ des Mbanza de leurs terres, où ils sont arrivés depuis l’époque coloniale.

Le 17 mai dernier, les deux communautés avaient pourtant signé un acte d’engagement, de réconciliation et de non agression, après une longue médiation menée par la division des affaires civiles de la Monusco, l’ONG Search for common ground, avec l’appui technique de l’UN Habitat.

Affirmant ne s’être jamais sentis concernés par cet acte, les Kunda du village Tomba ont désavoué le chef coutumier qui les avait représentés à ces négociations et à la cérémonie traditionnelle de réconciliation. Quelques jours après cette cérémonie, des jeunes Kunda avaient crevé les yeux d’un membre de la communauté Mbanza qu’ils avaient surpris en train de pêcher dans leur étang.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner