Sud-Kivu: 12 personnes auraient été abattues dans un carré minier

Douze personnes auraient été abattus samedi 12 juillet lors d’une incursion armée dans le carré minier de Maweka, situé dans le secteur de Ngandja, à 45 km de Fizi-centre (Sud-Kivu). Le chef milicien Yakutumba accuse les forces loyalistes d’avoir commis ce crime. Des sources de renseignement proches de la 10e région militaire réfutent cette information, estimant qu’elle est dénuée de fondement.

Elles affirment en revanche que les FARDC ont capturé treize hommes armés dont trois rebelles des Forces nationales pour la libération du Burundi (FNL), un des Forces démocratiques pour la libération du Rwanda (FDLR) et neuf Maï-Maï Yakutumba, à l’issue d’une opération menée, du 8 au 15 juillet, dans cette contrée. Des personnes capturées ont été acheminées à Bukavu, et elles se trouvent présentement au camp Saïo.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner