Buta: rupture de stock de médicaments contre l'onchocercose

La ville de Buta, à 324 km de Kisangani (Province Orientale), connait, depuis cinq mois, une rupture en stock de Mectizan, produit qui soigne l’onchocercose, appelée également «cécité des rivières». Des sources sanitaires de la région indiquent que des milliers de personnes souffrant de l’onchocercose attendent ce produit dans le Haut et Bas Uélé.

Pendant ce temps, un lot important de Mectizan traine à Kinshasa,  bloqué dans les entrepôts de l’agence de transit GTM. Celle-ci  exige au gouvernement congolais le paiement des frais douaniers avant toute expédition.

Le Programme  national de lutte contre l’onchocercose affirme avoir initié des  démarches pour décanter la situation.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner