Kasaï-Oriental: un officier de la police accusé de traquer la population

La société civile de Kabeya Kamwanga (Kasaï-Oriental), accuse un responsable de la police de traquer la population dans ce territoire. Cette structure l’accuse de plusieurs abus notamment des arrestations arbitraires, des actes de torture, et des amendes exorbitantes.

«Il arrête des gens, il ne les juge pas et il les garde dans un cachot parallèle dans des conditions inhumaines. Un cachot qui n’a pas d’ouvertures et dès qu’on sort on devient aveugle. Il leur demande des amandes forfaitaires. Il agit indépendamment et il estime qu’ici il n’y a aucune autorité qui lui prodiguer des conseils », s’est plaint le président de la société civile de Kabeya Kamwanga, Pierre Cimbila.

Contacté, le commissaire provincial de la police nationale congolaise au Kasaï-Oriental affirme avoir dépêché sur place une équipe pour interpeller cet officier de la police.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

RDC (102)
Ceni (99)
Elections (91)
Ebola (86)
élection (49)
FARDC (42)
Beni (32)
Monusco (29)
MLC (24)
FCC (23)
Caf (21)
Linafoot (20)
Opposition (18)