Kasaï-Oriental : renforcement de la présence policière pour réconcilier deux communautés de Katako Kombe

La présence de la police a été renforcée dans les localités de Doga Nyamba et Opelele pour tenter de résoudre le conflit qui oppose les populations de ces deux entités du territoire de Katako Kombe. Cette décision a été prise le week-end dernier à l’issue de la réunion mixte gouvernement provincial-Assemblée provinciale. Les deux communautés se disputent les étangs de poissons et une partie de la forêt dans ce territoire du Kasaï-Oriental.

Le ministre provincial de l’intérieur et de la sécurité, Hypolite Mutombo Mbwebwe, a demandé aux habitants du groupement d’Opelele dans le secteur de Basambala et ceux du groupement de Doga Nyamba dans le secteur de Ngando de privilégier et de consolider la paix entre eux.

Tous ceux qui sont reconnus responsables des incidents déplorés de ces conflits ne resteront pas impunis, a menacé Hypolite Mutombo Mbwebwe, indiquant que le présumé meurtrier de Tshamba Ndjolu Alias Djanana est déjà aux arrêts. Les affrontements entre les deux communautés survenus il y a deux semaines ont fait un décès et 334 cases incendiées.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner