Lubumbashi: la mairie accusée d'ingérence dans la gestion de la Socico

La Société civile du Congo (Socico) accuse certains membres du Conseil urbain de sécurité de Lubumbashi d’ingérence dans la crise qui secoue ses cadres de concertations de la société civile du Katanga. Cette structure a formulé son accusation dans un communiqué de presse publié vendredi 13 février à Lubumbashi.

Selon ce document, certains membres du Conseil urbain de sécurité de Lubumbashi cherchent  à tout prix à protéger le porte-parole du cadre de concertation qui a été suspendu pour manquement  grave.

L’accusation que rejette le maire de Lubumbashi, Jean-Oscar Sangouza qui demande aux membres de la Socico de ne pas s’agiter.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner