Lubumbashi: une ONG contre le phénomène «point sexuellement transmissible»

Basée sur le genre et l’entreprenariat, la Plate-forme de délégations estudiantines (Pedreve) appelle le gouvernement à mettre fin au phénomène «points sexuellement  transmissibles dans les milieux académiques du pays. Cette structure a lancé son appel, vendredi 26 juin, en marge de la campagne de  sensibilisation sur la planification  familiale et la  lutte contre les maladies  et  infections sexuellement  transmissibles dans les milieux  académiques.

Ces  assises avaient pour objectif de permettre aux étudiants d’avoir une idée sur les réalités des infections et autres maladies sexuellement  transmissibles.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner