Les experts de la CEPGL analysent l’impact environnemental de Ruzizi III

La centrale électrique Ruzizi III devra produire environ 145 Mégawatts, a déclaré le vice gouverneur du Sud Kivu, Jean Claude Kibala, à l’ouverture de l’atelier sur l’analyse de l’impact environnemental de cette centrale électrique en projet. D’après lui, Ruzizi III va répondre aux problèmes de la demande énergétique au Nord et au Sud Kivu, estimée actuellement à 50 Mégawatts.

Les experts du Rwanda, du Burundi et de la RDC ont démarré, jeudi, l’analyse des études sociales et environnementales menées sur les futurs sites de production d’énergie électrique de Ruzizi III.

Jean Claude Kibala a évoqué l’importance de cette centrale électrique pour les habitants du Nord et Sud Kivu :

Nous espérons qu’à la fin de la construction de Ruzizi III, la production de cette centrale électrique ajoutée à la production de Ruzizi II et I, nous pourrons répondre aux besoins de la population du Sud Kivu à court et moyen terme. En réalité, cette étude ne pourra être clôturée que si tous les partenaires donnent leur avis sur l’étude de faisabilité menée par le bureau Fichner.

Les  travaux de construction de Ruzizi III devraient durer entre 4 et 5 ans. La pose de la première pierre de cet ouvrage est prévue pour janvier 2011.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (102)
RDC (102)
Elections (90)
Ebola (86)
élection (47)
FARDC (40)
Beni (31)
Monusco (30)
MLC (26)
FCC (23)
Linafoot (20)
Caf (20)
Opposition (18)