Kisangani: les communautés de base d’accord pour la création du parc de la Lomami

La consultation des représentants des communautés des territoires d’Ubundu et d’Opala sur le projet de création du parc national de la Lomami a débuté, samedi 27 août à Kisangani. Ces notables se sont dits favorables à la création de ce nouveau parc.

Une centaine de délégués de la société civile, des autorités coutumières, militaires et étatiques ainsi que des ONG travaillant dans la conservation de la nature ont été sensibilisés, samedi, sur l’importance de la protection de cette zone qui regorge d’une importante biodiversité, déjà victime d’exploitation illicite.

Selon l’administrateur délégué général de l’ICCN, Omari India,  la partie délimitée entre les rivières Tshuapa, Lomami et Lualaba héberge notamment:

  • une population importante de bobonos,
  • une nouvelle espèce de singes appelée Lesula,
  • des okapis, 
  • des hippopotames et
  • des variétés de végétation forestières surprenantes et mystérieuses

Celles-ci doivent, selon lui, être protégées pour l’intérêt de la population locale ainsi que de l’humanité toute entière.

Ce projet bénéficie de l’appui technique du projet “Tshuapa – Lomami – Lualaba”(TL2), en partenariat avec l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN).

Cependant, plusieurs recommandations ont été formulées à l’ICCN au terme de cette rencontre. C’est notamment:

  • continuer à inventorier les espèces faunique et florale dans cette zone,
  • sensibiliser les populations concernées ainsi que
  • garantir à celles-ci la création des activités alternatives pour leur survie.

Le chef de collectivité secteur de Walengola Babira dans le territoire d’Ubundu et porte-parole des participants, Ernest Kalibunji, a déclaré:

«Exhortons le gouvernement provincial à s’impliquer davantage dans la restauration de l’autorité de l’Etat dans nos aires protégées, devenues de véritables sanctuaires des bandes armées.»

Le gouvernement provincial, pour sa part, s’est engagé à soutenir l’ICCN dans cet effort de protéger les ressources naturelles renouvelables de la province.

Ceci, espère-t-il, pour rassurer le bien être du peuple ainsi que le prestige de la région.

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner