RDC: le Fonds forestier national annonce la campagne «Une parcelle, un arbre»

Trotoir du boulevard du 30 juin avant coupe d'arbresTrotoir du boulevard du 30 juin avant coupe d’arbres

Trotoir du boulevard du 30 juin avant coupe d'arbres

Le Fonds forestier national (FFN) envisage de lancer la semaine prochaine une campagne dénommée: Une parcelle, un arbre. C’est ce qu’a annoncé, mercredi 5 octobre, le chargé des missions du FFN, Léon Botolo Bagoza. Profitant du forum de haut niveau sur la forêt et le changement climatique en RDC prévu, lundi 10 octobre à Kinshasa, cet établissement voudrait sensibiliser les Congolais à planter chacun un arbre dans sa parcelle.

L’objectif de la campagne : lutter contre le changement climatique, vu le rôle important que joue un arbre dans la régulation du climat.

Plusieurs pépinières sont ainsi aménagées pour la circonstance, selon les organisateurs.

Le FFN procède à l’identification de différents sites pouvant accueillir ce projet de reboisement à grande échelle. Ceci pourrait permettre également d’avoir des garanties foncières, espère la même source.

Difficile de procéder au reboisement de cette envergure, estiment les organisateurs, si les populations locales ne sont pas impliquées. C’est pourquoi les antennes provinciales du FFN collaborent  avec différentes communautés locales pour la réussite, non seulement de cette campagne, mais aussi du reboisement dans son ensemble sur toute l’étendue de la République.

Chaque reboisement poursuit un objectif bien précis. Il y a des arbres que l’on plante soit pour:

  • orner les grandes artères de la ville
  • lutter contre les érosions
  • produire de l’énergie domestique
  • donner des fruits.

Au plateau de Batéké (est de Kinshasa), par exemple, le Fonds forestier national compte  planter des acacias pour la production du bois de chauffe, de la braise et pour fertiliser le sol.

Le Fonds forestier national est un établissement public relevant du ministère de l’Environnement. Il a été créé dans l’objectif de procéder au reboisement et à la reforestation sur toute l’étendue du pays.

Cette structure, opérationnelle depuis septembre 2010, compte dès 2012 reboiser 10 000 hectares par an  pour une période de  cinq ans.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner