L’ICCN dénonce l’abattage des éléphants à Malemba Nkulu

Un éléphant victime de braconnage au parc national des Virunga (Nord-Kivu/RDC). Ph. ICCN

L’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) a dénoncé, lundi 19 mars, l’abattage des trois éléphants dans le territoire de Malemba Nkulu au Katanga. D’après le directeur provincial de l’ICCN, Félix Mbayo, les faits se sont  produits  le 26 février au village Kaboja  en dehors du parc  Upemba.

 

Parmi les abattus, Félix Mbayo, il y avait une femelle en gestation. Dans un entretien à Radio Okapi, Il a indiqué que l’abattage de ces trois éléphants pourrait avoir des conséquences fâcheuses: 

«Ce sont des animaux qui sont protégés. Les autres animaux ont vu comment les trois ont été tués. La conséquence, c’est que partout où ils vont aller, ils vont commencer à faire des dégâts, chercher à tuer les gens.» 

Il a affirmé que «les autorités militaires de la province ont été saisies pour que le capitaine des FARDC accusé de braconnage réponde de ses actes».

Entre-temps, l’ONG locale Kanyundo, spécialisée dans la protection de l’environnement, vient de déposer une plainte à l’auditorat militaire de Lubumbashi à ce sujet. 

L’abattage des animaux dans les aires protégées de la RDC est tellement préoccupant que l’ICCN a décidé d’utiliser désormais des chiens spécialement dressés pour retrouver la piste de braconniers dans le Parc national des Virunga.

D’après la direction de cette réserve, lors de la première opération lancée jeudi 7 mars, l’équipe canine constituée de cinq chiens de la race Limier avait traqué des suspects sur une distance de 7 kilomètres.

Lire aussi sur radiookapi.net:

 

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner