RDC: l’ICCN salue l’appui des FARDC aux gardes-parcs congolais

Cosma Wilungula l’Administrateur délégué général de l’ICCN, N’Sele 2010

Le directeur général de l’Institut pour la conservation de la nature (ICCN), Comas Wilungula, a salué mercredi 12 juin l’appui des Forces armées de la RDC (FARDC) aux gardes-parcs qui font régulièrement face à des groupes armés et braconniers.

«Ces assaillants sont lourdement armés et ils opèrent avec la complicité des bandes armées qui leur fournissent des armes et munition de guerre», a dénoncé le patron de l’ICCN.

Des attaques récurrentes des hommes armés font que les parcs nationaux de la RDC soient classés sur la liste de patrimoine mondial de l’Unesco en péril.

Selon Cosmas Wilungula, la Salonga, la Garamba et la Réserve de faune à okapi sont concernés par la menace des braconniers.

L’accrochage survenu il y a trois semaines entre gardes-parc de la Salonga et braconniers a fait deux morts parmi des paysans pêcheurs du campement du village Efele, à 75 km de Boende (Equateur).

Dans ce parc, les soldats congolais coalisés aux gardes-parc mènent, depuis des jours, l’opération « Bonobo » en vue de neutraliser les groupes armés qui y opèrent.

«Le parc de la Garamba fait face aux incursions des rebelles ougandais de la LRA mais nous croyons que les efforts fournis dans ce parc nous permettent d’avoir espoir», a ajouté le numéro de l’ICCN.

Okapi en captivité dans la réserve de faune à Okapi, 2005.

La réserve de faune à okapi est en proie à l’exploitation illicite du bois, de l’or et au braconnage. Le gouverneur de la Province Orientale, Jean Bamanisa Saïdi, s’est engagé, il y a un mois, à assurer sa protection et sa survie.

«Ni la violence, ni les contestations ou rébellion contre les lois de la République ne sont des voies autorisées pour résoudre les conflits liés à la gestion des ressources naturelles telle que celle de la réserve de faune à okapi», avait déclaré le gouverneur au cours d’une table ronde qu’il avait organisée à Mambasa-centre.

L’ICC a salué, par ailleurs, la décision du gouverneur de la Province Orientale d’évacuer les creuseurs artisanaux et les exploitants illégaux de bois dans la réserve de faune à Okapi.

En juin 2012, les hommes du chef milicien Morgan avaient tué quinze okapis dans la réserve de faune à okapi à Epulu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (74)
Elections (67)
élection (63)
FARDC (48)
Beni (45)
Monusco (42)
Opposition (33)
ADF (32)
FCC (28)
Vclub (26)
Caf (23)
Léopards (20)
Linafoot (20)
Mazembe (19)