RDC: une cargaison illégale de bois wengé repérée en République Tchèque, selon Greenpeace

Véhicule transportant du bois coupé illégalement sur l’axe Mambasa-Beni, Ituri, 2006.

Une  cargaison de bois d’espèces en voie de disparition de la RDC a été trouvée dans une usine de transformation en République Tchèque, selon un communiqué publié par Greenpeace le 1er juillet. Ce bois serait abattu dans province de l’Equateur à l’aide d’un permis industriel, jugé illégal par l’observatoire indépendant des forêts. 

D’après des investigations de Greenpeace International, il s’agit d’une cargaison illégale de bois de Wengé, une espèce menacée. Ce bois proviendrait  de la concession de la Bakri Bois Corporation (BBC), basée à l’Equateur.

Ce bois est resté pendant plus d’un mois au port d’Anvers, avant d’être vendu et transféré en République Tchèque. Il serait détenu par le groupe suisse Danzer, selon le même communiqué de Greenpeace.

Greenpeace  appelle les autorités tchèques à saisir le bois et ouvrir une enquête sur les pratiques de Danzer.

«Si les gouvernements de l’UE continuent de fermer les yeux sur les importations illégales de bois d’œuvre, la destruction des forêts dans des zones comme le basin du Congo continuera de faire le désastre», prévient l’ONG. 

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (86)
Ebola (84)
RDC (73)
élection (68)
Elections (67)
FARDC (46)
Beni (43)
Monusco (37)
Opposition (28)
ADF (28)
Vclub (26)
FCC (25)
Caf (23)
Léopards (20)
Mazembe (19)
Linafoot (19)