WWF salue la décision du gouvernement britannique interdisant Soco international d’exploiter le pétrole à Virunga

Vue aérienne du volcan Nyiragongo à Goma, 2006.

Le Fonds mondial pour la nature (WWF) salue la décision du gouvernement britannique qui s’oppose à l’exploitation du pétrole dans le parc national des Virunga au Nord-Kivu. A en croire un communiqué de presse de WWF rendu public jeudi 24 octobre, le sous-secrétaire d’Etat parlementaire britannique pour les Affaires étrangères et du Commonwealth, Mark Simmonds, a exprimé la position de son gouvernement par écrit, en réponse à la question d’un membre du parlement britannique.

WWF se réjouit de cette décision et pense que la position du gouvernement britannique est salutaire.

« C’est un soulagement pour WWF parce que pendant un moment il y avait des contradictions entre ce que disait l’entreprise Soco et le gouvernement britannique. Aujourd’hui, c’est clair, le gouvernement britannique n’est pas d’accord qu’on exploite le pétrole sur le parc de Virunga qui est un patrimoine mondial. Il n’y a pas d’équivoque là-dessus », a affirmé le directeur national de WWF en RDC, Raymond Lumbue.

En juin 2010, les autorités congolaises avaient accordé à l’entreprise Soco internationale le droit d’exploiter et de produire du pétrole dans le bloc 5 du rift albertin. WWF s’était opposé à ce projet et avait saisi, le 7 octobre dernier, l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE). Dans sa plainte, l’ONG avait indiqué que les activités d’exploration de la firme britannique mettraient en danger les populations locales vivant dans le parc, ses animaux et leurs habitats.

Exploiter le pétrole des Virunga « c’est le rendre un objet à objet unique », a affirmé Raymond Lumbue.

« Si nous confions le Virunga aux pétroliers, nous le rendrons un objet à usage unique. Nous l’utiliserons pendant trente ans et après que le pétrole sera épuisé, il ne produira plus un sou. Mais si nous prenons l’option par cet que la paix soit établie, nous allons exploiter le Virunga presqu’éternellement. Exploiter le pétrole c’est enrichir quelques personne set la majorité va perdre », a-t-il déclaré.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner