Katanga: les FARDC accusées de braconnage à Malemba Nkulu

Buffles et éléphant dans le parc des Virunga, Nord-Kivu, 2004.

Les Forces armées de la RDC (FARDC) sont accusées de faire le braconnage des éléphants, en complicité avec des chefs coutumiers, en territoire de Malemba Nkulu, à plus de 700 km de Lubumbashi (Katanga). Le directeur provincial de l’Institut congolaises pour la conservation de la nature (ICCN) au Katanga, Mbayo Lukasa, l’a dénoncé, samedi 4 janvier, à Radio Okapi.

«Ce braconnage est perpétré par des militaires en complicité avec certains chefs coutumiers à Malembankulu, dans le groupement Kasenga Mondwe. Quatre éléphants ont été blessés mais ils sont en fuite et deux autres ne savent pas se tenir débout à 4 km de la cité de Malembankulu», a-t-il indiqué.

Mbayo Lukasa s’oppose à l’idée d’abattre ces pachydermes pour récupérer les ivoires en faveur du trésor public et souhaite plutôt que l’administrateur de Malembankulu, le superviseur de l’ICCN ainsi que celui de l’ANR aillent sur place faire un rapport.

Contacté, le commandant FARDC du district du Haut-Lomami rejette ces accusations. Il précise que ces soldats n’opèrent pas dans la chefferie de Kayumba et il attribue ces actes de braconnage aux miliciens Maï-Maï.

Pour sa part, l’administrateur du territoire de Malemba Nkulu affirme avoir reçu le même rapport, il promet de s’investir sur ce dossier.

Au mois d’avril dernier, l’ICCN avait sollicité du gouvernement des moyens financiers et logistiques pour déclencher l’opération de refoulement des troupeaux d’éléphants dans les territoires de Malemba Nkulu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner