Des militaires accusés de violer une concession forestière à Mambasa

Un camion rempli de bois dans le territoire de Mambasa en Province Orientale

L’Association des raffineurs d’enzymes (ENRA) dénonce l’exploitation illicite de bois dans sa concession située dans la collectivité de Babila Babombi dans le territoire de Mambasa (Province Orientale), frontalier à celui de Beni au Nord-Kivu. Devant les députés nationaux de l’Ituri jeudi 14 août à Mambasa, le directeur de cette entreprise d’exploitation forestière a accusé des soldats FARDC d’être à la base de cette situation.

«Le gros de l’exploitation illicite est orchestrée par des militaires du Nord-Kivu qui pénètrent dans notre concession  forestière et qui font des arrangements avec des locaux, peut-être avec certains militaires de la Province Orientale. Ils exportent les bois et sont exemptés de toute taxe. Nous demandons une clarification de la situation et que ces coupes illicites cessent et qu’il n’y ait plus cette pénétration intempestive des militaires dans la concession», a réclamé le directeur d’ENRA, Robert Ducarme.

Le président de l’Association des exploitants forestiers de Mambasa fustige l’utilisation forcée par les militaires FARDC de certains de ses membres dans la violation de la concession d’ENRA.

De leur côté, des officiers des FARDC dans ce territoire ont rejeté la responsabilité de ce commerce illicite de bois sur leurs compagnons d’armes qui viennent du Nord-Kivu.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner