Sud-Kivu : les FARDC accusées d'être à la base de la déforestation à Baraka

Déboisement à la cour d’une école primaire dans la commune de Bandal à Kinshasa, le 29/07/2013. Radio Okapi/Ph. John Bompengo

La société civile de Baraka dans le Sud-Kivu accuse certains militaires du 1004e régiment des Forces armées de la RDC (FARDC) basé dans ce territoire d’être à la base de la déforestation. Lors d’un point de presse organisé jeudi 20 novembre, le président de cette structure, Kalima Kely, a affirmé que les forêts de cette contrée sont menacées par la fabrication des braises.

Kalima Kely a appelé les autorités politiques et administratives du territoire de Fizi à la protection de l’environnement dans ce territoire.
« Quand les forêts sont dévastées, nous allons passer à la désertification. Il y aura beaucoup d’érosions, le sol n’aura plus d’arbres qui peuvent donner l’endurance au sol », a-t-il prévenu.
Pour sa part, le commandant militaire du 1004e régiment des  FARDC affirme qu’il n’y a pas que des militaires qui se livrent à la déforestation, accusant également les civils.
Il a par ailleurs invité le service de l’environnement à bien faire son travail de protection de l’environnement.​
Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner

Sondage

Mots-clés populaires

Ceni (85)
Ebola (82)
RDC (73)
Elections (70)
élection (62)
FARDC (49)
Beni (44)
Monusco (41)
ADF (32)
Opposition (31)
FCC (29)
Vclub (26)
Léopards (23)
Caf (23)
Linafoot (20)
Mazembe (19)