Sud-Kivu : plaidoyer pour la protection du parc Kahuzi Biega

Une vue du parc national des Virungas située dans la province du Nord-Kivu dans l’est de la RDC.

L’exploitation et l’occupation du parc national de Kahuzi Biega situé en territoire de Kabare (Sud-Kivu) inquiète son directeur, Radar Niculi. Dans une interview accordée dimanche 3 août à Radio Okapi, il a indiqué que mille huit cent-treize tonnes de braises y sont extraites chaque mois. Les fermiers occupent des terres dans les limites de ce parc et la vente de la viande boucanée conduit à la chasse aux animaux dans cette aire protégée.

Selon lui, plusieurs services étatiques se sont rassemblés depuis vendredi dans le but de consolider leurs efforts afin de lutter contre le braconnage.

«Le braconnage continue au niveau du parc de Kahuzi-Biega sous différentes formes. Il y a eu des recommandations qui demandaient à Kahuzi-Biega de s’approcher des autres structures de l’Etat pour essayer de lutter contre le braconnage car il était supposé que certains services favorisaient cette pratique de braconnage», a affirmé Radar Niculi.

Il a expliqué que cette synergie va réunir ces services étatiques mais sous le contrôle du gouvernorat de province.

« C’est pour cette raison qu’on s’est réuni pour voir comment on peut mettre en place la synergie entre ces services étatiques et s’assurer que tout le monde peut contribuer à la protection du parc », », a ajouté Radar Niculi.

Lire aussi sur radiookapi.net:

Recevez Radio Okapi par email

Donnez votre adresse email dans ce formulaire afin de recevoir tous nos articles dans votre boîte email. Vous recevrez un message de confirmation avec un lien sur lequel il vous faudra cliquer afin que l'envoi d'emails devienne effectif.
Si vous ne voyez pas l'email de confirmation dans votre boîte de réception, allez chercher dans vos spams et marquez le message comme "non spam".  

Votre adresse email :

Service offert par FeedBurner